Consultation publique pour le PPBE de Paris – Vallée de la Marne

Consultation publique pour le PPBE de Paris – Vallée de la Marne

La communauté d’agglomération de “Paris – Vallée de la Marne” élabore en ce moment son PPBE (Plan de prévention du bruit dans l’environnement). Le PPBE doit référencer les zones de bruit, ainsi que les mesures actuelles et futures pour réduire ces nuisances. Il a une vocation assez général, vu qu’il concerne tous les types de bruits (routiers, ferrés, et aérien), mais l’aérodrome Lognes-Emerainville est situé sur ce territoire, il est donc concerné par ce PPBE.

Vous pouvez télécharger le document dans sa version actuelle ici :

Son écriture entame sa dernière ligne droite avec l’ouverture de la consultation publique du 18 janvier 2021 au 19 mars 2021.

Cette communauté représente plus de 200 000 habitants, dans des villes presque toutes concernées par les nuisances des avions de loisirs.

Ce projet de PPBE ne parle pourtant que très peu de cette pollution sonore. Citons par exemple :

Les niveaux de bruit aérien auxquels est exposé le territoire de Paris Vallée de la Marne demeurent inférieurs aux seuils réglementaires. Toutefois, la gêne subie par certains habitants doit être prise en compte, notamment dans les secteurs où se cumulent d’autres sources de bruit des transports.

Projet de PPBE CA Paris Vallée de la Marne p54

La contribution du bruit aérien apparait mineure au sein des mailles les plus impactées du territoire

Projet de PPBE CA Paris Vallée de la Marne p56

A vous de voir si vous partagez cet avis… A noter que conformément à la loi en vigueur, ce PPBE se base encore sur les anciens seuils de 55db LDEN, alors que l’OMS recommande 45db… Ces nouveaux seuils devront être intégrés à nos lois d’ici fin 2021. Ce PPBE sur ce point, est déjà quasiment obsolète alors qu’il n’est pas encore finalisé… du moins il ne fait pas preuve d’anticipation alors qu’il sera valable au moins jusqu’en 2024 !

En tout cas, avec l’ouverture de la consultation publique, c’est l’occasion de faire remonter toutes vos remarques sur les nuisances sonores, dont celles générées par l’activité de loisir de l’aérodrome Lognes-Emerainville.

Si vous habitez cette communauté d’agglomération, vos remarques auront bien sûr plus de poids. Dans tous les cas, il est indiqué qu’une synthèse des remarques sera conservée et intégrée au PPBE.

Voici la liste des villes :

  • Brou-sur-Chantereine
  • Champs-sur-Marne
  • Chelles
  • Courtry
  • Croissy-Beaubourg
  • Emerainville
  • Lognes
  • Noisiel
  • Pontault-Combault
  • Roissy-en-Brie
  • Torcy
  • Vaires-sur-Marne

Liste sur le site officiel de la communauté Paris Vallée de la Marne en cliquant ici.

Vous pouvez remonter vos remarques, en signalant votre ras-le-bol concernant l’aérodrome de Lognes-Emerainville en écrivant à l’adresse suivante : consultationpublique-ppbe@agglo-pvm.fr

Si vous le souhaitez, vous pouvez mettre l’ARALE en copie: contact@arale.fr

A noter qu’il est aussi possible de déposer vos avis et/ou vos remarques sur papier, à l’accueil de l’Hôtel d’Agglomération (5 cours de l’Arche Guédon à Torcy) dans le recueil prévu à cet effet.

Plus d’information : Prévention du Bruit dans l’Environnement

Cet article a 8 commentaires

  1. Avatar
    Brunet

    Pas de commentaire! C’est devenu insupportable!!!!

  2. Avatar
    MAINGAULT d'AVENEL

    Habitant Noisy le Grand les Richardets Riverain de l’aérodrome depuis 45 Ans…
    Des les beaux jours il est très difficile de déjeuner dehors surtout les samedi et dimanche
    Les pilotes des avions ne respectent pas la zone de survole .La tour de contrôle indique qu’il faut relever l’immatriculation de
    des avions qui contreviennent…., .
    Et cela dure depuis des années .La municipalité est intervenue plusieurs fois c’est SANS SOLUTIONS

  3. Avatar
    Carbain

    Riverain de l’aérodrome depuis 33 ans, c’est de pire en pire.
    J’avais entendu parler de la participation des communes aux financements de la mise en place de silencieux sur les avions, il y a une bonne dizaine d’années : ou en est-on de cette action ? Très peu d’avions en sont pourvus.
    Beaucoup d’avions ne respecte pas les couloirs de navigation.
    Pourquoi ne pas imposer des jours et des heures de pilotage. Au moment des repas on ne s’entends plus parler sur la terrasse. On attend que l’engin passe !!!!!!

    1. Avatar
      Edouard

      Bonjour Carbain,

      Pour la pose ça remonte à encore plus loin, la mairie d’Emerainville avait initié cette action en 1996 de ce que j’ai compris.

      En 2006 le bilan était plutôt mitigé, d’après ce qu’on peut lire de l’époque (dans les comptes rendus de CCE), le bruit était perçu comme identique, mais durait moins longtemps. Toujours bon à prendre ceci dit. Malgré les nombreuses demandes (toujours dans les CCE), l’inventaire du parc d’avions ayant reçu un silencieux n’est toujours pas communiqué en 2021… Les seules estimations que nous avions, toujours de 2006, sont que sur les 160 avions basés sur Lognes, la moitié en aurait été équipée…

      De toute façon, leur durée de vie est de 10 ans… et la principale source de bruit est presque plutôt du côté de l’hélice…

      Nous poussons donc maintenant pour de vraies contraintes pour ceux qui en raison de simples questions de loisirs/plaisirs nuisent à l’environnement et à notre santé. Pourquoi seuls les riverains devraient payer ? Nous aimerions donc des plage de repos, mais aussi l’augmentation des intervalles entre avions (un toutes les 30s ce n’est plus possible!), et une modification du tour de piste. Il faut que les gestionnaires vivent avec la réalité, cet aérodrome est en zone urbaine maintenant, les lois évoluent, les effets sur la santé sont reconnus, nous voulons du concret !

      D’où aussi notre appel à participer à cette consultation publique sur le PPBE de l’agglomération Paris-Vallée de la Marne. La législation n’est pas en phase avec ce que vivent les riverains. Certains vous dirons que ce PPBE ne concerne pas le bruit aérien, ou pas celui de l’aérodrome, d’autres que si vous habitez Noisy-le-Grand vous n’êtes pas concernés etc etc ce n’est pas le problème. Si la loi est mal foutue, qu’un découpage technocratique/législatif fait qu’il y a un no man’s land sur cette activité, sur cet aérodrome, raison de plus pour s’exprimer. Après tout, c’est une consultation publique !

  4. Avatar
    Gérard

    Bonjour
    Habitant Noisy le Grand depuis maintenant 30 ans nous avons pu remarquer que le nombre de pilotage est en très forte augmentation avec un pic excessif le week-end et les jours fériés.
    Il est impossible de profiter de son jardin tellement nous sommes survolés.
    Nous avons la sensation d’avoir des motos ou des tondeuses à gazon à échappement libre (sans pot d’échappement) au-dessus de nos têtes toutes les 2mn. Il est impossible dans ces conditions de pouvoir tenir une conversation normale. Nous sommes obligés d’attendre l’éloignement de ces avions, tout cela pour le plaisir de certains.
    Nous tenons à faire remarquer qu’un arrêté municipal a été pris pour interdire le fonctionnement des tondeuses le dimanche alors que l’aérodrome de Lognes s’arroge le droit de faire décoller un nombre important de petits avions et d’entrainer une pollution sonore et de l’air de notre quartier.
    C’est insupportable !!!

  5. Avatar
    Michel

    Bonjour,
    habitant dans le quartier du village de Lognes depuis 44ans, nous sommes habitués à entendre le bruit des avions, sauf qu’il y a 44 ans cela était supportable. Il ne passait que quelques avions. Depuis, cela s’est amplifié vu l’agrandissement de l’aérodrome, et il faut reconnaitre que cela devient pénible surtout les week-end. Ii faudrait que les pilotes respectent les couloirs aériens ce qui n’est pas toujours le cas, car normalement, ils n’ont pas à passer au dessus du quartier du village. Il faudrait une règlementation plus stricte envers certains pilotes, voir une verbalisation.
    Cordialement

  6. Avatar
    Henri

    Bonjour,
    il est vrai que sur la commune de Lognes, est devenu insupportable le bruit des avions, mais surtout le bruit de l’autoroute quand nous avons des vents d’Ouest. Mais, il y a un autre phénomène bien plus grave que le bruit, c’ est la pollution atmosphérique de notre région. Une étude de AIRPARIF conclue que Lognes fait partie d’une des villes des plus polluées de Seine et Marne. Il suffit de regarder l’état de certains ravalements de façades de pavillons ou d’immeubles pour se rendre compte que nous vivons dans un environnement peu enviable, et pourtant on continue de construire des immeubles ( avec parfois une architecture affreuse comme l’ancien Centrex, où les immeubles sont les uns sur les autres, comme dans une cité dortoir ) sans se soucier de la pollution que cela va engendré. Quel est le plus important, faire rentrer de l’argent à tout pris ou pouvoir respirer un air plus sain….

    Cordialement

Laisser un commentaire