Un article qui résume bien la situation

Un article qui résume bien la situation

Un article paru dans Le Parisien du 26 novembre 2020 résume bien la situation complexe entre les riverains, et l’aérodrome de Lognes-Emerainville.

D’un côté il y a l’excuse puérile de dire que l’aérodrome était là avant, comme si les villes n’existaient que depuis quelques décennies, comme si les nouvelles recommandations, les évolutions de la société, et les progrès de la science ne devaient en rien perturber cette activité. Et de l’autre, il y a ceux qui tentent de faire évoluer les choses dans le bon sens. Des élus, des riverains, en gros des “poids plumes” face aux géants que sont l’État, ADP, et la corporation des pilotes.

Pourtant les études scientifiques sont là. Les effets néfastes de la pollution atmosphérique sont connus depuis longtemps. Les effets sur le réchauffement climatique aussi, sans parler des impacts sur l’écosystème. Il s’agit d’une activité de loisir très consommatrice en énergie fossile. Et, comme si ce n’était déjà pas suffisant, les récentes études et directives européennes permettent maintenant de qualifier et quantifier les effets néfastes de la pollution sonore sur la santé. De fait, l’Union Européen, s’appuyant sur ses nouvelles données, suivant l’élan d’inspiration des peuples à vouloir vivre dans un environnement sain, en bonne santé, fait de la lutte contre la pollution sonore sa nouvelle priorité.

L’article montre bien ce conflit, enlisé depuis des décennies, qui se retrouve de nouveau à l’ordre du jour suite au dé-confinement. Personne, au niveau des gestionnaires de l’aérodrome, et des usagers, n’a eu la présence d’esprit de se dire que de faire voler tous les avions d’un coup allait déranger. Voilà le peu de considération que nous riverains subissons.

Merci au Parisien pour mettre un peu en lumière notre souffrance.

L’article: https://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/seine-et-marne-la-petition-contre-l-aerodrome-decolle-26-11-2020-8410708.php

Laisser un commentaire